Accueil > OLD > Qui nous sommes > Pour de plus amples présentations...

Charte "Espaces Marx"

vendredi 24 février 2006

1. En France et dans le monde, notre époque est celle de profonds bouleversements. Produire, gérer, diriger, travailler, connaître, penser, créer, coopérer, vivre : l’ensemble des activités humaines se transforme, dans un mouvement accéléré où s’aiguisent des contradictions et surgissent de nouveaux enjeux.

C’est aussi une époque de fractures sociales, idéologiques et politiques, inséparables des gigantesques ébranlements de cette fin de siècle : l’échec historique de la première tentative concrétisée dans ce siècle de rupture avec le capitalisme et, à l’échelle du monde, les développements ravageurs de la crise d’un système qui soumet toutes les dimensions de la vie humaine à la domination de l’argent.

Comprendre ces processus passés ou à l’oeuvre, répondre aux interrogations complexes qu’ils suscitent devient une exigence vitale. Il en résulte un immense besoin de connaissances et de réflexions théoriques neuves pour construire, élaborer et anticiper, en liaison avec le nécessaire réexamen critique des conceptions comme des pratiques effectives des forces qui, dans ce siècle, se sont réclamées de la transformation sociale progressiste.

2. L’association entend être partie prenante de cet effort de connaissance et d’élaboration théorique, du triple point de vue suivant :

- elle se fixe pour objectif de contribuer par ses travaux au mouvement social de transformation dans la visée d’une société de libération humaine.

- elle se propose de lier activité de pensée et pratiques sociales, et donc de rapprocher, dans des lieux de réflexion commune, "chercheurs" et "praticiens". Elle s’adresse par conséquent sans exclusive ni parti pris à toutes celles et tous ceux qui souhaitent avancer dans la compréhension du monde dans lequel ils vivent, comme des conditions, de la nature et des implications de leur propre activité : chercheurs - professionnels ou non- dans les sciences de la société, de la vie et de la nature ; acteurs de la vie économique, sociale et culturelle ; militants de la vie politique, syndicale et associative ; créateurs de formes et représentations nouvelles.

- elle fonde sa démarche sur la liberté de pensée, des hypothèses et des travaux, l’exigence méthodologique, la confrontation, conditions indispensables d’une démarche intellectuelle rigoureuse.

Sur cette base, elle considère qu’il lui est absolument nécessaire :

- d’articuler l’effort de connaissance et de réflexion prospective au capital de découvertes, de théorisations et d’anticipations issu de Marx. Cette ambition suppose de le faire fructifier et le transmettre de manière créatrice et, du même mouvement, d’engager les travaux qui en permettront une exigeante réappropriation . - de s’ouvrir de façon résolue à toutes les pensées novatrices, comme aux apports critiques réfléchis des expériences sociales et militantes alternatives à l’ordre social existant ; d’organiser, sous toutes les formes possibles, la confrontation et l’échange avec un mouvement des connaissances en pleine explosion.

3. Dans cet esprit, l’association s’attachera notamment :

- à avancer dans la compréhension des mutations de notre temps, à en évaluer la portée anthropologique et à contribuer à l’élaboration des concepts capables d’en rendre compte.

- à élucider l’expérience de ce siècle, à interroger ses contradictions, ses progrès et ses tragédies, dans un indispensable travail sur l’histoire contemporaine du mouvement révolutionnaire dont le communisme, comme phénomène global, constitue une dimension cardinale.

- à procéder à une critique des logiques sociales dominantes : critique du capitalisme et, au delà, des sociétés d’exploitation, de domination et d’aliénation.

4. L’activité de l’association résulte des choix souverains de l’assemblée générale de ses membres, dans le cadre fixé par sa charte. Elle s’attachera à mettre en rapport activité de connaissance et pratique socio-politique dans une perspective d’émancipation humaine et de dépassement du capitalisme. Elle s’efforcera d’établir, au plan national et international,les relations, les coopérations et les partenariats avec tous ceux - personnalités, organismes publics ou privés, forces progressistes du mouvement social, revues, etc. - poursuivant des objectifs semblables aux siens ou convergents et susceptibles d’y contribuer de façon significative. Sur cette base, elle entretiendra, notamment avec le Parti communiste français, des relations fondées sur un partenariat dont les finalités et les modalités seront définies et précisées dans une convention.

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0