Accueil > Publications > Collection Espaces Marx/Le Croquant

Emancipation et pensée du complexe

Janine Guespin-Michel

vendredi 3 avril 2015

Ce livre part d’une question : pourquoi les gauches ne parviennent-elles pas à
faire émerger un projet crédible, en dépit de l’urgence du besoin ? Il repose sur une conviction : un des (nombreux) obstacles réside dans le fait que l’on reste trop
souvent sur le terrain de l’adversaire, en ne combattant pas explicitement la forme même de pensée sur laquelle s’appuie l’idéologie dominante et qui la conforte.
À l’heure actuelle émerge, à partir des avancées scientifiques, une nouvelle forme de pensée, profondément dialectique, la pensée du complexe, qui peut fournir
une aide considérable à l’action politique émancipatrice et nourrir un renouvellement
du rationalisme.

Sommaire

Introduction

JPEGLe complexe dans tous ses états
– De quoi parle-t-on ?
Les systèmes dynamiques non linéaires
Les autres systèmes complexes
Complexe ne signifie pas compliqué
Complexité et hasard : incertitude et déterminisme
– Les moteurs et les freins : au cœur des contradictions
L’environnement scientifique et le besoin de dialectique
Les pressions économiques : révolution informationnelle et économie de la
connaissance
Les contradictions idéologiques : idéalisme et individualisme
Matérialisme, idéalisme et sciences du complexe
L’idéologie individualiste, obstacle à la révolution du complexe
Vers un nouveau rationalisme : le complexe comme méthode de pensée
– Systémique, pensée complexe, pensée du complexe
L’approche systémique
La « pensée complexe » d’Edgar Morin La pensée du complexe
Complexité et dialectique
– Une nécessaire révolution de la rationalité
Les dangers du rationalisme classique
Vers un nouveau rationalisme
Construire l’hégémonie émancipatrice
– Les sciences du complexe et les enjeux de société
Le rôle des valeurs : impartialité et neutralité
Stratégies contextualisées et rôle du complexe
Stratégies de recherche et économie : quelles alternatives ?
– La pensée du complexe et la politique
L’expérience du groupe des Dix
De quelques mésusages politiques du complexe
La pensée dominante comme obstacle à une politique de transformation
sociale
Pensée du complexe et dialectique : une boîte 0 outils pour la politique
Vers un nouveau rationalisme : un objectif politique

Encadrés
– 1. Les comportements atypiques des Systèmes dynamiques non linéaires (SDNL)
– 2. Bifurcations, émergence et auto-organisation
– 3. Boucles (ou circuits) de rétroaction : la causalité circulaire
– 4. Hasard et bruit
– 5. Réductionnisme et individualité
– 6. Le lyssenkisme

Prix : 8 €.
Chèque à l’ordre de Espaces Marx à l’adresse : 6 avenue Mathurin Moreau, 75167 Paris cedex 19.
Pour tous renseignements : 01 42 17 45 10.

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0