Accueil > Activités > Espace Régions

ROUEN

mercredi 17 février 2010, par Roland Charlionet

présentation

Alors que notre époque est celle de profonds bouleversements entrainant de multiples fractures sociales, idéologiques et politiques, l’Atelier Rouennais du Communisme (ARC), se veut être un espace expérimental de réflexions partagées ouvert à tous ceux qui pensent que le communisme reste une perspective d’aujourd’hui.

Cet atelier a été créé en février 2008 à Rouen et a fonctionné de diverses manières : en groupe de travail autours d’une lecture collective du livre ″ Emancipation″ de Sagot-Duvauroux ; en groupe de discussion sur ″le communisme″, ″ la démocratie participative″, ″ l’éducation militante″ ; en groupe de formation sur ″ le manifeste de Marx et Engels″ ainsi que sur ″ démocratie et émancipation″.

Depuis octobre 2009, l’ARC est devenu l’Antenne Rouennaise d’Espaces Marx, Atelier du Communisme.

Le principe de réunion préparée par un ou deux participants, avec une introduction de 40 minutes environ suivi d’un débat, a été retenu. Le programme 2009-2010 est le suivant. Quatre réunions ont été fixées :

jeudi 12 novembre.″Ecologie et communisme″ (cliquer pour avoir accès aux documents).

mercredi 13 janvier. ″Emancipation et éducation″

Mercredi 21 Avril "Formes d’organisation, démocratie et émancipation".

Mercredi 5 mai. ″L’accumulation du capital chez Rosa Luxembourg″

Des réunions qui pourraient être intercalées entre les quatre citées ont été également prévues : le communisme chez Marx , ″Sciences et émancipation ″ ″Travail, emploi, activité et occupation″

Émancipation et éducation

L’émancipation ne devrait-elle pas porter la question de la démocratisation scolaire ?

Depuis la Libération, dans la continuité du plan Langevin-Wallon de 1947, la démocratisation scolaire, hier comme aujourd’hui, est au cœur des luttes progressistes et des aspirations transformatrices. Mais force est de constater que, malgré quelques avancées, elle reste à opérer. La responsabilité première en incombe évidemment aux choix des pouvoirs politiques qui se sont succédés depuis plus de 60 ans. Pour autant, aujourd’hui ne pouvons-nous pas interroger, cette centration sur la démocratisation scolaire : pour atteindre son objectif, son discours est-il et peut-il encore être opérant ? Ne faudrait-il pas lui adjoindre, voire lui subordonner un discours porté par l’émancipation ?

Nous montrerons au travers d’un panorama historique prenant sa source à la Libération comment la question de la démocratisation scolaire a été marquée par des déceptions successives, jusqu’à l’assassinat même de ses principes, fortement liés aux fondements de la République, par les dernières décisions politiques prises dans le souci de se conforter aux volontés Européennes de faire de l’économie de la connaissance l’économie la plus compétitive du Monde.
Mais nous montrerons aussi que, pour autant, ces derniers choix capitalistes, très paradoxalement ouvrent d’autres perspectives qui pourraient se révéler toutes aussi transformatrices que celles portées sinon par le Plan Langevin Wallon du moins par les politiques éducatives émancipatrices des révolutions sud américaines. Si tel est le cas, la résistance aux choix opérés au nom de l’Europe néolibérale doit se montrer créatrice afin de construire dès à présent des postures propices à l’alternative qui permettra d’aboutir à la démocratisation scolaire au travers de processus émancipateurs revendiqués.

YP

Bibliographie :

Annette et Jean Gallot, Réussir l’Ecole - Démocratiser la réussite, Messidor, 1991

Stéphane Bonnéry, Comprendre l’Échec scolaire, La dispute, 2007

Lucien Sève, Penser avec Marx aujourd’hui Tome 2 "L’homme" ? La dispute, 2008

Françoise Garibay, Michel Séguier, Pratiques émancipatrice, actualités de Paulo Freire, Nouveaux regards - Syllepse, 2009

pour télécharger l’article

titre documents joints

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0