Accueil > Thématiques > Dynamiques sociales et politiques > Extrêmes-droites

Alternatives à l’extrémisme de droite

mardi 30 mars 2010, par Louis Weber

Près de 100 personnes de 19 pays d’Europe de l’Est, centrale et de l’Ouest ont pris part à la conférence sur les « Alternatives à l’extrémisme d’extrême-droite au temps de la crise sociale et écologique » (Prague, 27 et 28 mars 2010). Walter Baier et Louis Weber y ont participé pour Transform !

Les tables rondes et les interventions ont mis l’accent sur la montée de l’extrémisme de droite dans divers pays européens dans le contexte global de la crise sociale et écologique. Cette montée devrait être considérée comme une sérieuse menace pour les droits civils et plus généralement pour l’avenir démocratique des pays européens.

Les situations nationales sont cependant diverses. Dans certains pays, il existe une grande variété de groupes autonomes, très actifs, parfois violents, militarisés et néo-fascistes. Dans d’autres, les tendances d’extrême-droite, y compris la xénophobie, l’antisémitisme et l’islamophobie, s’expriment plutôt à travers des partis « nationaux » profondément ancrés dans l’expérience historique de ces pays.

Au-delà de ces particularités, les participants ont exprimé leur accord avec le fait que la crise actuelle, et plus généralement les politiques néolibérales mises en œuvre par les gouvernements ont accentué les conditions facilitant l’émergence de ces phénomènes.

S’agissant des alternatives possibles, les participants ont mis l’accent sur le besoin de solidarité internationale sur ces thèmes. Des réseaux trans-européens devraient être créés pour résister à ces tendances, promouvoir le « vivre ensemble » pacifique des personnes résidant dans le même pays, et faisant campagne autant que de besoin pour l’adoption de dispositions législatives contre la xénophobie et le racisme.

Les participants ont montré aussi beaucoup d’intérêt pour les actions d’ores et déjà entreprise par des organisations ou des réseaux comme United for intercultural action (http://www.unitedagainstracism.org/) ou les mobilisations comme Climate Justice. Il a été proposé aussi de faire des actions communes et simultanées les 8 et 9 mai, jours de la défaite du fascisme.

Enfin, il a été suggéré de proposer un séminaire commun sur le thème de la Conférence de Prague au prochain Forum Social Européen d’Istanbul et de prolonger le processus lancé à Prague par un séminaire semblable à l’automne 2010.

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0