Accueil > Transform ! > Revue Transform !, numéro 9

Éditorial

mercredi 23 novembre 2011

PDF - 155.2 ko

L’Europe subit des secousses de plus en plus violentes. Les dirigeants de l’UE multiplient les sommets pour tenter de sauver un système dont le contrôle semble leur échapper. Les mesures qu’ils prennent ne font qu’aggraver la crise en faisant subir aux peuples des cures d’austérité qui ne font qu’aggraver les déséquilibres. Le remède s’avère pire que le mal et provoque une régression sociale inédite, met à mal la démocratie, impose une gouvernance synonyme de gestion autoritaire sous domination des marchés.

De New York au Caire, de Londres à Madrid, de la Grèce au Chili, un nombre croissant d’ « indignés », notamment des jeunes, prennent la parole, occupent les places publiques, contestent ces logiques, refusent de faire les frais de la crise, exigent à la fois justice sociale et véritable démocratie. Loin des sentiers battus de la politique traditionnelle, ils prennent leurs affaires en main, affirment qu’ils sont le peuple et que ce peuple doit être souverain ; en un mot, ils s’emparent du politique. La prise de conscience grandit que cela ne peut plus durer et qu’il y a urgence à inventer ensemble une nouvelle voie. L’enjeu auquel sont confrontées les forces de la gauche de transformation est de travailler avec ces différents mouvements pour une véritable alternative politique.

Mais l’absence d’alternatives progressistes pour répondre aux préoccupations immédiates, à la spirale de chômage et d’appauvrissement, à la peur du déclassement et à l’insécurisation, risque d’ancrer encore davantage la droite radicale et populiste dans un nombre croissant de pays européens.

Les résultats électoraux dans les différents pays traduisent diversement les réactions suscitées par la crise. Si l’échec du néolibéralisme n’entraîne pas automatiquement le succès de la gauche de transformation, ici et là, néanmoins, on peut constater quelques résultats encourageants.

Ce numéro de Transform ! s’inscrit pleinement dans ce mouvement. Nous y insistons plus particulièrement sur les recherches menées à gauche pour faire face aux défis, seule voie possible pour contrer la droite populiste et radicale et les politiques néolibérales : comment concevoir une logique visant un nouveau type de développement ? Comment répondre à l’enjeu européen ? Quelle réponse aux nouvelles potentialités à gauche de la social-démocratie ?

Vous trouverez dans ces pages des analyses concernant l’ampleur et la véritable nature de la crise, ses conséquences non seulement économiques et sociales, mais aussi politiques et idéologiques. L’essai de Gerassimos Moschonas aborde la complexité des défis posés à la gauche radicale par le cadre européen ainsi que de nouveaux possibles. Plusieurs articles du dossier, notamment ceux d’Elisabeth Gauthier, de Fritz Weber, de Joachim Bischoff et Bernhard Müller, de Stephen Bouquin, celui de l’Institut d’analyse des sociétés, interrogent sur la crise, l’avenir de l’Europe et esquissent des pistes et stratégies alternatives. Ilona Švihlíková et Giannis Balabanidis, à partir des exemples de leurs pays respectifs, la République tchèque et la Grèce, montrent la véritable nature des politiques mises en œuvre par le néolibéralisme.

Nous poursuivons ici l’étude engagée dans le précédent numéro sur la droite populiste et radicale en Europe. Nous revenons sur le cadre européen général mais aussi sur l’assassinat de masse d’Oslo et d’Utøya ainsi que sur le cas particulier de l’Allemagne. C’est aussi l’occasion de jeter un regard sur les élections qui ont marqué la dernière période en Europe et dont les résultats sont contrastés.

Enfin, dans plusieurs pays, des expériences inédites se mettent en place comme le montrent, notamment, l’exemple du référendum sur l’eau en Italie qui articule biens communs et véritable démocratie, ou encore celui du Front de gauche, en France.

Ce numéro est encore une fois plongé au cœur de l’actualité par les analyses et les informations qu’il développe. Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

Dominique Crozat

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0