Accueil > Thématiques > Sciences > "atelier L" "nouveaux concepts nouveaux outils pour la transformation (...)

Sciences, dialectique et complexité

mercredi 14 novembre 2012, par Janine Guespin

table ronde-débat, dans le cadre de Citéphilo 2012

Samedi 24 novembre 14H30- 16H30 Palais des Beaux-Arts, grand auditorium Place de la République, LILLE ( métro République-Beaux-Arts)

En partenariat avec l’Espace Marx Nord-Pas de Calais

« Science », « dialectique », « complexité » : ces trois termes sont parfois jugés incompatibles, voire contradictoires. Les quatre participants à ce débat nous donneront à l’inverse bien des raisons de les associer.
(1) Dès les années 1930/40, J.B.H Haldane, biologiste père de la génétique des populations, affirmait la fécondité des concepts de la dialectique à la fois pour penser les sciences et pour les produire, en particulier dans le cadre de la question du réductionnisme.
(2) La nature des questions adressées à la recherche, la montée des visions systémiques et la disponibilité de moyens techniques puissants ont permis aux sciences de la complexité de concurrencer les approches réductionnistes dominantes, malgré la difficulté d’y appliquer les critères de la science « normale ».
(3) Les concepts des sciences de la complexité semblent porteurs de contradictions irréductibles dans le cadre de la culture logico philosophique dominante chez les scientifiques. N’existe-t-il pas en revanche une congruence entre les concepts de la complexité et les catégories de la dialectique ?
(4) Les polémiques qui surgissent entre les scientifiques au sujet de l’émergence ne sont-elles pas dues à des divergences, philosophiques en dernière analyse, où un matérialisme dialectique « spontané » s’opposerait à diverses formes d’idéalisme ou de matérialisme mécaniciste ?

avec la participation de

Simon GOUZ, chercheur associé au laboratoire S2HEP (Sciences et Société. Historicité, Education et Pratiques) de l’Université Claude Bernard Lyon 1.
A notamment publié : J.B.S Haldane, la science et le marxisme. La vision du monde d’un biologiste (Editions Matériologiques)

Claude MILLIER, biomathématicien, directeur de recherche à l’INRA, ancien directeur Scientifique d’AgroParis Tech.
A notamment publié : Vers la modélisation du complexe in D.Hervé et F.Laloë, modélisation de l’environnement : entre nature et société ( Edition Quae) ; (Avec Jolivet et J.D. Lebreton) Modèles dynamiques déterministes en biologie(Masson)

Camille RIPOLL, professeur émérite de biophysique à l’Université de Rouen.
A notamment publié : (avec L.Sève, R.Charlionet, P. Gascuel, F.Gaudin, J.Gayoso et J.Guespin-Michel) Emergence, complexité et dialectique (Odile Jacob) ; (avec J.Guespin-Michel) Systèmes dynamiques non linéaires et historicité (Sciences et Avenir Hors –Série No 144)

Janine GUESPIN-MICHEL, professeure émérite de microbiologie à l’Université de Rouen.
A notamment publié : (coordination) Emergence, complexité et dialectique (Odile Jacob) ; Les bactéries, leur monde et nous : vers une biologie intégrative et dynamique (Coll. Universcience Dunod/La Recherche)

Modération : Alain LHOMME, professeur horaire de philosophie, président d’honneur de l’association Philolille.

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0