Accueil > Thématiques > Sciences > "atelier L" "nouveaux concepts nouveaux outils pour la transformation (...) > Groupes d’étude de réseaux ou collectifs.

Groupes d’étude de réseaux ou collectifs.

Dernier ajout : 29 octobre 2007.

Face à ce qui est à la fois méconnaissance des propriétés des réseaux et aspiration forte à un mode d’organisation ‘horizontal’, il semble que l’étude précise des réseaux et de leurs propriétés est absolument nécessaire.

Les études réalisées par les scientifiques sur des réseaux théoriques mettent en évidence certaines propriétés génériques de réseaux qui, d’une façon ou d’une autre se retrouvent dans les réseaux particuliers que sont les réseaux militants. On pourrait donc procéder de deux manières pour l’étude de ces réseaux.

D’une part, on peut (il faut) faire l’analyse de réseaux de militance existants, en recherchant si leur structure et leur fonctionnement (dynamique et métadynamique) est ou non toujours la même, et si elle (ou elles) correspond(ent) à celles des réseaux étudiés par les scientifiques des réseaux. Il s’agit d’un travail assez long, et qui nécessite un mode d’analyse différent de celui, factuel ou normatif auquel on recourt en première instance.
Mais d’autre part on peut aussi procéder à l’inverse, et tenter de répertorier les propriétés des types de réseau scientifiquement connus pour voir ceux qui correspondraient peut être le mieux aux aspirations des acteurs contemporains. Quelles sont les propriétés que l’on souhaite, et quels sont les types de réseaux susceptibles de présenter ces propriétés ?

Des groupes de travail commencent à se mettre en place pour l’étude de réseaux particuliers. Le travail est préliminaire mais la publication de ces premiers pas devrait inciter d’autres participants à se lancer dans de telles initiatives.

Espaces Marx, 6 av Mathurin Moreau 75167 Paris Cedex 19 | T: +33 (0)1 42 17 45 10 | F: +33 (0)1 45 35 92 04 | Mentions légales | Rédaction | Plan du site | Contact Suivre la vie du site RSS 2.0